Je m’appelle Angélique MARTELLI et je fais de la communication scientifique sur Instagram sous le nom d’ANbioloGIE : un mélange d’ANGIE mon surnom et BIOLOGIE, ma passion.

Parcours avant la biologie

Passionnée de biologie depuis ma plus tendre enfance, c’est tout naturellement que j’ai suivi un parcours universitaire de biologie. Animatrice durant la période estivale, j’ai développé un attrait tout particulier à cet outil de communication pour PARTAGER de façon ludique des connaissances en biologie.

Mon engouement a été tel que je me suis lancée, en 2018, dans l’animation pour les classes de découverte auprès du jeune public puis j’ai eu l’opportunité d’être animatrice à la fête de la science de Nice.
Pendant ma licence en Sciences de la Vie et de la Santé, j’ai eu l’occasion de créer des fiches avec des dessins et des schémas pour apprendre mes cours de manière plus ludique ce qui m’a amenée à faire des Tutorats pour les premières et deuxièmes années de licence dans divers domaines. Les tutorats sont des enseignements proposés par les étudiants en collaboration avec les enseignants afin de guider l’apprentissage à l’approche des examens finaux, ou « partiels ».

C’est ainsi que j’ai compris une chose : mon désir d’APPRENDRE & de TRANSMETTRE.

Création d’ANbioloGIE

Une première version d’ANbioloGIE voit le jour en avril 2020 pendant le premier confinement avec ma petite sœur.

Désireuse d’apprendre les mêmes choses que moi sur les animaux, nous avions commencé à faire des exposés : de la recherche d’informations, aux dessins à la main et aux explications biologiques. Les exposés étaient par la suite envoyés à sa classe. Instagram regorge de créateurs de contenus dédiés au monde animal et à l’écologie.

Je ne trouvais pas ma place.

Après avoir validé une licence en Sciences de la vie, la question du master est venue à moi.

Une question revenait souvent : Est-ce que j’aime le monde des laboratoires ? Après tout, on ne connait pas grand-chose de ce milieu. J’ai décidé de poursuivre sur une Licence professionnelle de Biotechnologies en alternance dans un laboratoire. En septembre, je faisais mon entrée dans un laboratoire de recherche en cancérologie. J’ai découvert le monde des laboratoires de l’intérieur. Et j’ai compris. J’ai compris que je venais de trouver ma voie.

En février 2021, j’ai commencé à partager mon quotidien en laboratoire sur Instagram. Je recevais chaque jour des messages de personnes qui découvraient mon métier. J’ai déclenché des vocations, des reconversions, mais surtout j’ai conforté des étudiants dans leurs choix de poursuivre ou non dans cette voie. J’éveille la curiosité de certains curieux qui sont bien loin des laboratoires en montrant que ce n’est pas comme dans les films.

Et j’ai trouvé ma voie, mon but sur les réseaux sociaux :

J’aide des personnes dans leur recherche de stage / alternance / travail avec des conseils sur leur lettre de motivation et leur CV. J’aide des étudiants en biologie et d’autres domaines sur les techniques de laboratoire. J’aide des biologistes dans les problèmes qu’ils rencontrent au cours d’expériences et inversement. Ce compte est un lieu de partage !

Art & Sciences ?
Les dessins dans la biologie

Durant mon parcours scolaire, j’ai vite compris que j’avais une mémoire photographique. Pour apprendre, je devais faire des dessins et des schémas. J’avais la nécessité de faire parler mes dessins. Ils devaient me permettre de réciter mon cours avec les axes importants et les mots-clés.

J’ai commencé par faire mes dessins à la main car je n’avais pas d’autres outils. Lorsque j’ai eu mon premier ordinateur, j’ai continué à faire mes dessins à la main mais je faisais les annotations après les avoir scannés. J’ai ensuite fait la majorité de mes schémas à l’aide de BioRender et Smart Servier (deux banques d’images scientifiques). Je me suis très vite confrontée aux limites de ces outils. Comme l’équipe BeInk l’exprime au travers de son projet, « les illustrations en biologie sont très restreintes ». Maintenant, je complète mes graphismes en dessinant avec Procreate, un logiciel de graphisme sur tablette IPad.

J’ai toujours eu un côté créatif que j’ai appris à mettre au service de mes petits travaux d’étudiant et désormais au service des laboratoires dans lesquels je travaille. En effet, certaines expériences qui ne fonctionnent pas demandent d’avoir un peu d’imagination pour détourner un objet de son utilisation, et ce finalement en vue de réussir l’expérience.

Les tubes ANbioloGIE (en biologie)

Je suis partie du constat que certains laboratoires n’utilisent pas les consommables qui sont périmés/non-stériles. Le monde des laboratoires produit de nombreux déchets biologiques et plastiques. Une petite partie des déchets plastiques ne sont jamais sortis du stock ou n’ont jamais été mis en contact avec du matériel biologique et pourtant, ils sont jetés… J’ai eu l’idée de récupérer ces consommables afin d’en faire des porte-clés, des objets décoratifs ou encore des aimants.

Suivez le travail ludique et plein de malices ici : Instagram
https://www.anbiologie.fr

A découvrir également

18/06
108
08/03
Avec sa start-up Beink Dream, qui évolue dans l’univers de l’intelligence artificielle, Jeanne le Peillet, harmonise l’art et la science.
Lire l'article  »
99
27/04
« Ma double expertise science et art me permet de comprendre la demande scientifique et […]
Lire l'article  »
73
28/02
Comme tous les ans, Sorbonne Université se lance dans la compétition du Concours Ma thèse […]
Lire l'article  »
fr_FRFR