Qui veut être mon associé ?  » Tony Parker, Jean-Pierre Nadir, Marc
Simoncini et Kelly Massol se livrent une rude bataille pour BeInk
Dream

La fondatrice de BeInk Dream demandait 200 000 euros pour 20 % de son capital. Est-ce la
mésaventure que Kelly Massol a connu avec Skincats lors du précédent numéro ou comme elle
le dit un « coup de coeur », toujours est-il qu’elle a proposé un deal bien plus important. Alors que
Jean-Pierre Nadir, Tony Parker et Marc Simoncini font une offre plus qu’intéressante, Kelly
Massol boit les paroles de la dirigeante et lui dit : « C’est sur qu’il y a quelque chose au bout qui
est solaire… Tout me plait dans votre projet. C’est typiquement ce dont on a besoin en ce
moment et je pourrais très bien vous faire une offre sur ce que vous avez demandé ».

Sommaire de l'article
Les rubriques

A découvrir également

19/06
CCI Essonne a publier un article d'Éléonore Courtin sur les réussites de Beink Dream
Lire l'article  »
18/06
FeuilleBlanche et 40 nuances de Next présente un magnifique podcast des plus belle histoire de la Tech à Vivatech
Lire l'article  »
18/06
18/06
fr_FRFR